French

Anarchism and Marxism by Daniel Guerin

By Daniel Guerin

Show description

Read Online or Download Anarchism and Marxism PDF

Best french books

La Dernière Bataille

Seul, captif, désespéré, le dernier roi de Narnia appelle à son secours les enfants qui, tant de fois, par le passé, ont sauvé le royaume de los angeles destruction. Jill et Eustache se retrouvent donc, à nouveau, transportés dans l'univers enchanté de Narnia dont ils rêvent chaque jour en mystery.

Coeur de chien

Quand Mikhail Boulgakov publie Coeur de chien en 1925, los angeles Russie sovietique beneficie d'une relative liberte creatrice avant los angeles nuit noire du stalinisme qui s'annonce. En d'autres temps le sujet de son roman lui aurait valu quelques annees de goulag. Que l'on en juge ! Un professeur greffe sur un chien ramasse dans les rues de Moscou l'hypophyse d'un individu qui vient de mourir.

Additional info for Anarchism and Marxism

Sample text

Parallèlement le secteur de la construction avait gonflé, au point d'occuper 13 % des actifs espagnols - soit environ le double de la France. Pas étonnant dans ces conditions que la péninsule Ibérique pâtisse très durement de la crise, avec uiie croissance en repli de 3,6 % en 2009 et surtout un taux de chômage qui avoisine désormais les 20 % ! 2. Le canal de la richesse L'éclatement de la bulle immobilière n'a pas seulement sinistré le secteur de la construction, il a aussi amputé la richesse des ménages.

Toute crise financière entraîne une redistribution du pouvoir et de la richesse entre entreprises, banques. Etats et populations. D'où la difficulté d'établir des compromis dans un contexte violemment conflictuel. R arement la contradiction propre au système financier mondial se sera manifestée avec autant d'ampleur : ce système dépend pour son fonctionnement essentiellement d'acteurs privés, alors qu'il constitue plus que jamais un bien public, un élément essentiel du fonctionnement social. La conviction collective est qu'il revient à la puissance publique d'assurer son bon fonctionnement, alors qu'il dépend avant tout de banques privées.

Du côté des marchés obligataires, les investisseurs se sont mis à fuir les obligations émises par les entreprises au profit de celles jugées « sans risque » des Etats - un phénomène de « fuite vers la qualité » propre à toutes les paniques. Les primes de risque se sont envolées, notamment pour les emprunteurs jugés les plus sûrs. Quant au crédit bancaire, il est resté accessible pour les grandes entreprises, bénéficiant d'une position solide, jusqu'à ce que le retour de la confiance sur les marchés financiers leur permette d'émettre à nouveau des titres, notamment des obligations.

Download PDF sample

Rated 4.09 of 5 – based on 5 votes